Psychopraticienne, thérapeute en relation d'aide - 43 rue d'Assas, 75006 Paris
Adultes, adolescents, enfants

Ces femmes qui aiment trop

Dépendance affective

"Ces femmes qui aiment trop", ce sont celles qui attirent malgré elles des hommes qui ne sont pas faits pour elles, celles qui croient qu'à la force de leur amour, l'homme indisponible finira par changer et les aimer. Celles qui croient qu'amour et souffrance vont toujours ensemble, celles qui sont obsédées par cet homme-là jusqu'à mettre en danger leur santé et leur bien-être...

Remplir le vide affectif passé

Ces femmes, qui n'ont pas eu une assez bonne satisfaction de leurs besoins affectifs dans l'enfance, essayent de combler ce vide en "soignant" des hommes affectivement inaccessibles. Habituées à ce manque d'amour, elles veulent compenser en se rendant serviables, voire indispensables. Jusqu'à devenir obsédées, étouffantes, jalouses... Les hommes qui leur conviendraient ne les attirent pas parce qu'elles ne peuvent pas les redresser, ils ont un comportement tout à fait normal. Elles veulent changer, à leur égard, le comportement et le sentiment de l'homme inaccessible. Il s'agit en fait d'un "réel combat, continuer la lutte de notre enfance pour arriver à nous faire aimer"Combien d'énergie, de souffrance, de lutte stérile parfois nous pouvons nous infliger.

Apprivoiser notre intimité et celle de l'autre

Il s'agit d'apprendre au fur et à mesure à "se sentir à l'aise avec un homme qui a un intérêt réel et sincère pour nous". Sortir de l'idée que "la profondeur de l'amour se mesure à l'intensité de l'obsession pour l'autre". La sécurité d'une relation stable peut nous la faire entrevoir ennuyeuse. Or, en montrant notre moi intime dans la relation, en allant chercher l'autre dans son authenticité, nous pouvons rendre la relation épanouissante, pleine de surprises. Et aller puiser ailleurs que dans l'autre pour se remplir permet de laisser un espace, une certaine distance et un mystère qui attise aussi le désir de l'autre pour soi et inversement. La dépendance affective touche et détruit de nombreuses femmes. Mais elle n'est pas irrémédiable ! Nous pouvons travailler cette problématique et la dépasser. Confiance et estime de soi sont au programme. Cet ouvrage est extrêmement complet : il donne des clés de guérison qui passe par se tourner vers soi, s'aimer, s'épanouir, cesser de vouloir diriger et contrôler l'autre et ainsi pouvoir aller dans l'intimité avec l'autre.

Source : Ces femmes qui aiment trop, tome 1 - Robin Norwood

POUR PARTAGER, CLIQUEZ SUR LES BOUTONS A DROITE DE L'ARTICLE 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.